ACTUALITES

Découvrez toutes nos nouveautés

25 Sep

Qu’est-ce que l’ordonnancement des tâches informatiques ?

L’ordonnancement des tâches informatiques

De manière générale, l’automatisation des tâches informatiques consiste à planifier et à synchroniser les travaux batch, quelle que soit leur nature (web service, transfert, sauvegarde, travaux applicatifs ou d’exploitation, scripts, programmes…) et quels que soient les systèmes d’exploitation (Windows, Linux, AIX, HPUX, Solaris, Z/OS, OS400, MVS, GCOS7, GCOS8…). Le concepteur définit les règles de démarrage (contraintes horaires, contraintes de dépendances, contraintes de ressources) et les règles de gestion des anomalies.

L’automatisation des tâches réduit les risques et les coûts ; les équipes se concentrent alors sur d’autres priorités à plus forte valeur ajoutée.

L’ordonnancement avec la solution Visual TOM, c’est :

  1. Une planification évoluée : usage de calendriers multiples et internationaux, gestion des jours fériés, reports de planification, formules évoluées pour prise en compte de règles complexes, gestion de fuseaux horaires, planning prévisionnel à partager avec les différents utilisateurs métier…. 
  2. Une synchronisation entre les différents travaux : quels que soient les systèmes d’exploitation, la nature des applications et le type de tâches à traiter, les travaux sont déclenchés en fonction de règles de dépendance liées à un ou plusieurs prédécesseurs, leur statut (bien terminé, en erreur, non planifié, annulé) ou la gravité d’un échec d’exécution (code retour).
  3. Une gestion des contraintes d’exécution : heures de démarrage, cycles, travaux à la demande, dépendances veille/lendemain, présence ou absence de fichier ou valeur de variable avec gestion de l’attente jusqu’à une heure maximum ou non…
  4. Une gestion automatique et manuelle des erreurs : des chemins dégradés basés sur un code retour ou une plage de code retour, des mécanismes de ré-essai sur échec, des alarmes pour réagir, des consignes pour faciliter la prise de décision, des blocages programmés de chaines et/ou de journées de production…
  5. Une interface graphique riche et facile à utiliser : un studio graphique pour dessiner les enchainements, des moyens pour symboliser les différents types de travaux et leur criticité, pour garantir la compréhension des intervenants en pilotage. Que ce soit sur la forme, l’icône ou les éléments textuels associés aux travaux, il y’a différents modes de pilotage pour prendre en charge différents contextes (de quelques centaines de travaux à quelques dizaines de milliers de travaux)…

Visual TOM, une solution complète pensée et conçue pour répondre aux besoins de tous les utilisateurs :

  • Le concepteur : les fonctions natives de Visual TOM liées à la modélisation graphique et la planification élaborée répondent aux besoins essentiels du concepteur, qui doit modéliser, synchroniser, planifier, contrôler, simuler, valider, optimiser, tout en fournissant aux pilotes des organigrammes faciles à appréhender et des moyens d’action appropriés : relance sur un traitement ou sur un groupe, consignes de reprises…
  • Le responsable d’exploitation/production : les analyses proposées facilitent la gestion du quotidien et favorisent la mise en place d’axes d’amélioration. L’analyse de charge met en évidence les périodes propices à une maintenance préventive d’un système, l’analyse des états et volumes cible les travaux chronophages avec leur taux de réussite, l’analyse de durée d’exécution et horaire propose de suivre l’évolution de l’allongement des chaines dans le temps pour anticiper les dépassements. 
  • Le pilote : il bénéficie de multiples modes de pilotage adaptés à son contexte : le tableau de bord lui propose un suivi des travaux et des composants techniques (agents, moteur d’ordonnancement), le Supramanager lui offre une vision synthétique de l’avancement des travaux par environnement, le suivi d’exploitation cible les travaux en fonction de leur état pour faciliter la gestion des exceptions.
    Il navigue aussi entre les différents modes de pilotage (du général au particulier) tout en conservant en chacun d’eux l’accès aux consignes et aux actions de pilotage (reprises). Avec une vision claire des enchainements, il identifie rapidement les anomalies et leurs impacts et effectue les reprises facilement, pour contribuer au rétablissement du service le plus vite possible.

Quels sont les bénéfices de Visual TOM pour votre Direction Informatique ?

  • Fiabilité : La richesse fonctionnelle de l’ordonnanceur Visual TOM garantit une fiabilité de l’exécution des traitements, et par conséquence une amélioration de la performance.
  • Efficacité : la conception par modélisation graphique, l’ergonomie de la solution et son intuitivité apportent un gain de temps et réduisent le coût de mise en œuvre pour les équipes de production, ce qui concoure à une performance accrue de la DSI.
  • Agilité : pour fournir chaque année une version avec de nouvelles fonctionnalités, Absyss a mis en place une gestion agile des versions. L’animation d’un club utilisateurs (Club Vito), dans lequel le client est vecteur d’évolution et la capacité d’Absyss à s’engager, garantissent la pérennité des solutions et le dynamisme dans la relation. Des éléments indispensables à la pérennité de l’investissement.

Choisir l’ordonnanceur Visual TOM d'Absyss le leader français de l'IT Automation pour une DSI, c’est la garantie de sécuriser les traitements informatiques, d’avoir une meilleure allocation des ressources humaines et ainsi de développer des valeurs ajoutées.

L’ensemble de l’entreprise est impacté de façon positive par la mise en place d’une solution d’ordonnancement, car elle améliore sa rentabilité et sa compétitivité.